POSÉ 2020 : DINOS + ICO + KOBO

samedi 19 septembre


Suite aux mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid-19, la 2ème édition de Posé, initialement prévue le 16 mai 2020, est reportée au 19 septembre 2020.

 

Après le succès du premier épisode, Posé remet le couvert le 16 mai 2020.
Le festival invite cette année trois talents de la scène hip-hop francophone pour donner un nouveau coup de chaud au Parc de la Méditerranée, le tout gratuit dans un esprit chill et décontracté !

DINOS
Surdoué du rap, poète de la rue, Dinos brille par son application et n’a de cesse d’aiguiser une plume empreinte de spleen et de mélancolie.
Après le vent de fraîcheur engendré par « Imany », il fallait confirmer. Plus que ça, l’artiste devait montrer qu’il pouvait aller encore plus loin. C’est chose faite avec « Taciturne », un deuxième album plus introspectif, instinctif et plus en phase avec la réalité. Ici, Dinos découvre une autre façon de créer en saisissant l’inspiration du moment. Ce cheminement accompagne les réflexions d’un homme sur son rapport à la notoriété, le quartier, la religion. Au fil de l’album, il dissémine la complexité de sa pensée par petites touches. Dinos se transforme en peintre qui par ses coups de pinceau harmonise les formes, les couleurs. Ses réflexions s’expriment avec justesse et lucidité, il frôle souvent le désenchantement. Les mots sont forts, les idées aussi.

ICO
A seulement 25 ans, Ico est déjà un auteur et beatmaker confirmé.
En 2014, il commence à collaborer avec le label de Vangarde. Cette signature lui permet de décrocher son premier disque de platine grâce à sa production sur le dernier album de Loïc Nottet : Selfocracy.
Puis, ICO décide de se lancer dans une carrière de chanteur en se produisant lui-même. Et c’est sur YouTube et Instagram que le jeune rappeur bruxellois se révèle avec ses séries populaires « Dis pas Wallah » et « Les Capsules », des vidéos qui cumulent des millions de vues.
Avec son album « Petit Con » sorti sur le label de Romeo Elvis fin 2019, ICO continue sur sa lancée. Entre gimmicks et phrases minimalistes, ce « rebeu  fragile » rappe avec une bonne dose d’humour et s’annonce comme l’une des étoiles montantes de la scène hip-hop belge.

KOBO
Figure montante de la nouvelle scène hip hop belge, parrainé par Damso, Kobo est un personnage singulier, reconnaissable à son masque et à son univers sombre et torturé.
Kobo tourne son premier clip en 2016, intitulé « What’s my name ». Les retours positifs l’incitent à sortir un second clip quelques mois plus tard, « Présumé sobre », qui commence à trouver un public et des relais médiatiques (Les Inrocks, Le Point, Kif Radio, …). Fin 2017, il est invité aux côtés de l’avant-garde locale (Romeo Elvis, Caballero & Jeanjass, Isha, …) pour briller dans le cercle du rappeur Fianso consacré à la Belgique, avec un impressionnant freestyle de près de 3 minutes.
Après une signature chez Polydor, le Bruxello-Congolais sort en 2019 « Période d’essai », un premier album complexe, dépourvu de featurings, qui confirme tout son talent : textes, flow, arrangements et beats bien lourds.



HORAIRE: 19h

Parc de la Méditerranée

Entrée libre dans la limite des places disponibles.