Espace Culturel André Malraux 100 Avenue Maréchal de Lattre de Tassigny 83140 Six-Fours-les-Plages, PACA
Concert Abonnés 15 € Tarif plein 20 €
jazz

SARAH McKENZIE

jeudi 9 novembre | 20:30
Concert assis
15 € Abonnés / 20 € Tarif plein

Un an après avoir conquis le cœur des fans de jazz avec « We Could Be Lovers », son premier album chez Impulse! Records, Sarah McKenzie revient avec le sensationnel « Paris in the Rain ». Comme pour son précédent disque, la chanteuse/pianiste/compositrice/arrangeuse australienne née à Melbourne il y a 28 ans a collaboré avec le producteur Brian Bacchus (Norah Jones, Lizz Wright et Gregory Porter). Le résultat ? Un album fascinant alternant standards et compositions originales qui met une nouvelle fois en évidence l’incroyable musicalité de l’artiste.

Sarah McKenzie s’est installée à Paris l’an dernier après avoir obtenu son diplôme du prestigieux Berklee College of Music de Boston. Le morceau qui donne son titre à l’album est une véritable déclaration d’amour à la Ville Lumière. Passant de l’anglais au français avec une aisance déconcertante, Sarah McKenzie y évoque les merveilles de notre capitale avec une délicieuse fantaisie. « Je suis vraiment tombée amoureuse de Paris. C’est une ville tellement incroyable, qui a tant à offrir dans les domaines de la culture, de la gastronomie et de la mode. Je voulais écrire une chanson parvenant à restituer toute la magie la beauté et l’esprit de Paris. »

Plongeant leurs racines dans la tradition du Great American Songbook, les compositions de Sarah McKenzie sont pour beaucoup dans l’énergie contagieuse qui émane de « Paris in the Rain ». Outre la chanson donnant son titre à l’album et « Road Chops », l’artiste nous offre trois compositions originales où la subtilité est le maître mot. Sur « One Jealous Moon », un morceau bluesy où Ralph Moore délivre un solo d’anthologie, Sarah McKenzie chante un texte empreint d’une profonde poésie, mettant une nouvelle fois en évidence son talent inné pour jouer avec les mots.

En matière d’arrangements, Sarah McKenzie cite George Shearing comme l’une de ses plus grandes influences. La jeune artiste est tout particulièrement admirative de son utilisation des block chords au piano sur fond de guitares. « J’aime quand les choses sont décalées et un peu brut de décoffrage tout en restant charmantes et élégantes », explique-t-elle.
Au piano, l’une des priorités de Sarah McKenzie est de développer un style reconnaissable entre tous. « Faire preuve d’une virtuosité extraordinaire, pourquoi pas, si c’est ce que vous recherchez. En ce qui me concerne, je veux posséder un style qui n’appartient qu’à moi et qui me permette d’interpréter les chansons comme personne d’autre. »

Crédit photos : Philippe Lévy-Stab

Event Facebook

Site officiel / Facebook